Huiles essentielles : Conseils et précautions d’emploi

Les huiles essentielles sont des extraits de plantes aromatiques et ce sont des concentrés de molécules chimiques naturelles. Elles ont plusieurs bienfaits sur la santé et sont recommandées pour divers maladies et atteintes grâce à leurs vertus thérapeutiques. Pour un bon usage des huiles essentielles et pour bien profiter de leurs principes actifs, il faut respecter le mode d’utilisation et les précautions d’emploi.

Huiles essentielles: Se conformer aux posologies

Afin de bénéficier des bienfaits de ces huiles, il faut respecter les doses, les posologies et la durée d’utilisation. Leur administration se fait sous prescription de spécialistes qu’il faut suivre à la lettre. Une surdose d’huile essentielle peut être toxique et peut engendrer des complications sur la santé. En cas de cure prolongée, il est conseillée de faire une ‘’fenêtre thérapeutique’’ ; une pause de quelques jours avant de reprendre la cure. La durée d’utilisation doit être rigoureusement respectée. Un usage prolongé ou une reprise d’utilisation sans avis médical peut causer des effets néfastes. ,

Les contre-indiqués des huiles essentielles

Il y a des huiles contre-indiquées pour les femmes enceintes et allaitantes et les enfants de moins de 6 ans. Seuls les aromatherapeutes savent quelle huile essentielle utiliser, dans quel cas et quels sont les sujets concernés.

Conseils d’utilisation

Avant toute utilisation sur la peau, s’assurer d’absence d’allergie. Un test est indispensable : une goutte sur le pli du coude pour voir si éventuelle il y a réaction allergique.

On utilise souvent les huiles essentielles diluées dans une huile végétale, rarement pure. Pour les bains, elles sont ajoutées au savon et shampoing à base neutre en infimes doses.

Ne pas utiliser les huiles essentielles sur les muqueuses : nez, œil, oreille bouche. Leur administration par voie orale se fait sous strict avis des spécialistes.

Conservation des huiles essentielles

Les huiles essentielles se conservent dans des flacons teintées pour leur éviter la lumière. Elles se conservent loin de la chaleur. Les huiles essentielles à base d’agrumes se conservent au frais.

Il faut bien fermer le flacon après utilisation et mettre à l’abri des enfants. Se prescrire à la date limite d’utilisation indiquée sur les flacons et boites.

Que faire en cas d’accidents ?

Que faire dans ces cas?

– Contact avec les yeux : rincez avec une huile végétale, car l’huile essentielle est insoluble dans l’eau.
– Contact de la peau avec une huile essentielle dermocaustique, telle que HE de basilic tropical, d’aneth, de cannelle, le rinçage se fait aussi avec une huile végétale.
– Ingestion accidentelle : pour remédier à cet incident, l’absorption du charbon végétal est la solution. Il a une forte capacité d’absorption d’huile essentielle. Il faut contacter de suite le centre antipoison et leur indiquer le nom de l’huile essentielle et le nom botanique de la plante. En cas d’apparition de symptômes comme des nausées, des douleurs au ventre, vertiges, il faut appeler les urgences pour être pris en charge rapidement. Les huiles essentielles peuvent être toxiques en cas de mauvais usage.

(16)